Fiche de culture du troène de Chine en bonsaï


troène de Chine en bonsaï


RETOUR AUX FICHES DE CULTURE

Présentation

Le troène de Chine est une espèce vigoureuse originaire d’Asie orientale. Persistant à semi-persistant, il peut être acclimaté en extérieur en climat européen. Il devient alors semi-caduque à caduque. Il s’adapte aussi assez bien à la culture en intérieur. Le troène de Chine possède des feuilles oblongues vert pale de 2 a 5cm. En été de petites fleurs blanches apparaissent parfois en panicules, suivies de fruits noirs. Dans son milieu naturel en Chine, le troène peut atteindre 4 à 5 m de haut pour une envergure de 5 mètres.

Exposition

De préférence très lumineuse mais le troène s’adapte au soleil comme à l’ombre. En intérieur le troène a besoin d’être dans un endroit le plus « humide » et le plus lumineux possible. L’idéal est de le poser sur une soucoupe emplie de billes d’argile et d’eau (l’eau ne soit pas atteindre le pot) et loin du radiateur. Si vous souhaitez acclimater un troène il faut le laisser dehors à l’automne afin qu’il « prenne » le froid progressivement. Un arbre non encore acclimaté placé soudainement en extérieur en hiver ne résistera pas au changement soudain.

Fertilisation

Tous les 15 jours en été. Tous les mois en hiver, si il est en végétation.

Taille

Maintenir la forme désirée durant la saison végétative en taillant les jets. Supprimer les plus grandes feuilles. La ligature est possible, de préférence au printemps ou en été. Espèce adaptée à une mise en forme droite informelle et multi troncs de toutes tailles.

Arrosage

Espèce gourmande en eau. L’idéal est d’arroser immédiatement dès que le substrat commence a être sec au toucher. Il montre vite des signes de stress (feuilles pendantes) si on l’oublie ce qui est un précieux indicateur.

Rempotage et substrat

Tous les 2 ans voire tous les ans pour les sujets jeunes, tôt au printemps dans un mélange 60 % akadama 40 % pouzzolane ou pierre ponce. Le pain racinaire doit être taillé assez sévèrement car l’espèce est vigoureuse.

Maladies et parasites

Peut être attaqué par les pucerons ou les mouches blanches.

vers le haut


RETOUR AUX FICHES DE CULTURE