Fiche de culture de l'arbre de Jade en bonsaï


arbre de Jade en bonsaï


RETOUR AUX FICHES DE CULTURE

Présentation
L’arbre de Jade est une succulente originaire d’Afrique du Sud, ou il peut atteindre 2m de hauteur (et plus) en pleine terre. Dans son milieu naturel, il constitue jusqu’à 80% de la nourriture qu’absorbent les éléphants. En climat tempéré, l’arbre de Jade est considéré comme une espèce d’intérieur et il ne doit pas être exposé à des températures inférieures à 5°C. Le gel le tue. Il est souvent confondu avec crassula ovata, qui lui ressemble beaucoup mais a des feuilles plus grandes et plus charnues. Bien qu’il soit souvent ignoré des puristes, son excellente résistance à une ambiance sèche en fait un parfait sujet de bonsai d’intérieur. C’est une espèce intéressante, qui pardonne beaucoup au débutant, et peut vivre plus de 50 ans..

Exposition
Plein soleil, ou au minimum l’endroit le plus lumineux de la maison. La plante étant héliotrope il est nécessaire de la tourner régulièrement afin d’exposer également toutes ses faces à la lumière. L’arbre de Jade bénéficiera d’être placé en extérieur l’été, si c’est possible. Le manque de lumière provoque dans tous les cas une faible croissance et l’agrandissement des feuilles.
Plage de températures : +5°C - +40°C .

Fertilisation
C’est plus la forte luminosité qui encourage la croissance, que la fertilisation proprement dite. Fertiliser une fois par mois du printemps à l’automne est suffisant.

Taille
Elle peut se faire toute l’année mais de préférence au printemps ou en été, car l’activité de la plante est à son sommet et elle émettra rapidement de nouvelles pousses. Pendant cette période on peut pincer en permanence les nouvelles pousses afin d’encourager la compacité et la réduction des feuilles. L’espèce rebourgeonne très rapidement sur les blessures et l’on peut même supprimer une feuille la ou l’on veut voir apparaitre une branche. Ne jamais mastiquer les plaies car cela peut provoquer un pourrissement, en capturant l’humidité. Il vaut mieux laisser secher naturellement. Les arbres de jade répondent très bien au forçage et un arbre trop haut peut être sévèrement rabattu. Une nouvelle frondaison commencera à apparaitre en 2 à 3 semaines. Les rejets situés à la base du tronc sont fréquents et doivent être supprimés sauf si l’on souhaite le conduire en multi-troncs.

Arrosage
L’arbre de Jade est capable de retenir de grandes quantités d’eau dans ses feuilles charnues. Les sujets arrosés excessivement développent des systèmes racinaires faibles qui deviennent incapables de soutenir le poids de l’arbre situé alors en partie supérieure. Contrairement à la plupart des bonsaïs, l’Arbre de Jade doit être arrosé avec retenue. On doit laisser sécher nettement le substrat entre les arrosages. Ceci encourage le système racinaire à rechercher l’humidité, le renforçant du même coup et permettant d’éviter que la couronne ne s’alourdisse trop. Il faut particulièrement veiller à arroser encore moins durant l’hiver ou il peut se passer d’arrosage pendant plusieurs semaines.

Multiplication
Très facile a bouturer toute l’année, il suffit d’enfoncer un reste de taille dans un mélange sableux drainant. Même une feuille tombée à terre peut prendre d’elle-même.
Rempotage
Tous les 2 ou 3 ans dans un substrat sans matière organique type pouzzolane ou ponce pure.
Ligature
Elle est peu pratiquée car l’espèce répond bien au « clip and grow ». Cependant l’espèce répond bien à la ligature et conserve la position voulue en un mois environ. Il faut faire attention au fait que l’écorce marque très facilement et que les branches peuvent casser soudainement. Il faut poser des ligatures lâches et plier la branche petit à petit. Ne pas arroser avant la ligature car des branches gorgées marquent et cassent plus facilement.
Maladies et parasites
L’arbre a thé est une espèce buissonnante au feuillage délicat originaire d’Asie. On le trouve aussi dans les parties chaudes d’Amérique du Nord. Cultivé communément en bonsaï en Chine, le sageretia est persistant en climat tropical ou subtropical mais peut devenir caduque lorsqu’il est exposé à des températures plus fraiches. L’arbre a thé peut survivre à un gel léger mais il est recommandé de le maintenir a des températures ne descendant pas sous 10°C afin de le maintenir en période végétative permanente. En Europe cela signifie qu’il faut le tenir à l’intérieur de Septembre à Mai. Le sageretia a des feuilles opposées, brillantes et veinées de 10 à 15 mm de long. Les jeunes pousses sont roses voire rouges ou cuivrées avant de devenir vertes. L’écorce se desquame par plaques et elle est très décorative même sur des sujets jeunes. En été de petites fleurs blanches apparaissent parfois au pétiole des feuilles, suivies de fruits bleus lorsque les conditions sont bonnes.

vers le haut


RETOUR AUX FICHES DE CULTURE